Seniors en vacances : tout prévoir pour partir serein

Seniors en vacances : tout prévoir pour partir serein

Ce n’est pas parce que l’on est en résidence senior que l’on a pas le droit à des vacances. Bien entendu, elles se préparent différemment mais elles peuvent apporter un vent de fraîcheur très apprécié des résidents.

« Partir, c’est possible »

Être dans une résidence senior ne veut pas dire que l’on ne peut pas partir en vacances quelques jours. Cela ne se fait pas sans préparation mais c’est tout à fait possible. Bien évidemment, il faut toutefois prendre en première considération l’état de santé général et les situations particulières. Mais lorsqu’il n’y a pas de contre-indications spécifiques au fait de partir, c’est justement une très bonne chose qui permet de couper le quotidien, d’offrir de nouveaux paysages et nouvelles perspectives. Les proches ne doivent pas s’en inquiéter à partir du moment où l’encadrement avant le départ est bien fait. Cela signifie planifier son départ tant dans le trajet, avec des temps de route adaptés, que l’hébergement sur place. Celui ci doit pouvoir être facile d’accès pour le senior, adapté pour faciliter ses déplacements. Dans certains cas, il est même possible de partir d’une résidence seniors pour être héberger dans une autre le temps d’un court séjour. Pour cela, renseignez-vous sur les résidences situées sur le lieu de vacances désiré. La question de la qualité de l’hébergement ne se pose même plus dans ce cas.

Dans le cas d’une envie de camping, il faudra s’assurer de disposer des commodités à proximité. L’accès aux toilettes ne doit pas être trop éloigné de l’emplacement où on loge. La solution idéale est de pouvoir séjourner dans un mobile-home ou un bungalow qui dispose de ses sanitaires. L’avantage de cette solution est qu’elle permet une réunion familiale, car les campings permettent de répondre aux besoin de toutes les générations.

D’un point de vue médical
Pour partir serein, il faut au maximum anticiper les besoins médicaux pouvant survenir sur place. Se munir des ordonnances, du matériel si besoin, du stock nécessaire aux médicaments est déjà une première démarche qui rassure sans devenir anxiogène. Il est toujours possible aussi de s’assurer de repérer les adresses et numéro de téléphone d’infirmières libérales et les contacter s’il y a besoin de soins réguliers. Là aussi, la préparation devra être effectuée en amont pour trouver du personnel disponible.

Les commentaires sont fermés.